Une scène théâtrale s’écrit en direct sous l’œil acéré de l’arbitre.

L'improvisation théâtrale pour "vivre ensemble".

Tout improvisateur le sait, un match d’improvisation théâtrale est avant tout un prétexte pour se rencontrer et partager. Au delà de la compétition, c’est le « vivre ensemble » qui a fait un pas de plus ce lundi 27 mai 2019.

Quatre équipes de six collégiens improvisateurs, venant de toute la France (Vaucluse, Savoie, Ardèche et Trappes) se sont rencontrés au théâtre de la madeleine à Paris, pour la finale du Trophée d’Impro 2019, organisé par la fondation Culture & Diversité. 

Avec le soutien des équipes pédagogiques qui aménagent des temps d’activité théâtrale, les collégiens s’entrainent durant l’année, pour apprendre les règles de l’improvisation. Les comédiens-formateurs qui animent ces ateliers leur amènent toutes les bonnes pratiques pour jouer ensemble, dans l’instant, des histoires improvisées. Les qualités les plus importantes à développer pour devenir un bon improvisateur sont l’écoute, la confiance, l’acceptation, la force de proposition et le lâcher-prise.

Le respect des règles est très important en improvisation. Durant un match, l’arbitre peut à l’aide de sont gazou, donner des pénalités aux équipes, s’il considèrent que les joueurs ne s’écoutent pas assez, apportent de la confusion ou brident le jeu.

L'imagination n'a pas de limite en impro.

Mis à part l’exigence de cohésion et de respect du thème, les improvisateurs ont la liberté totale de l’écriture de leurs histoires. On a ainsi pu voir une improvisation à la manière d’un film de cape et d’épée ou un mousquetaire complotait pour de l’argent en faisant l’intermédiaire entre le roi, coincé aux toilettes, et la reine, menacée d’enlèvement.

Les collégiens ont aussi présenté des improvisations dites « d’auteur » en jouant des scènes à la manière de Victor Hugo, ou encore Sophocle. Un exercice de style compliqué qui prouve qu’un beau travail d’étude à été effectué en cours d’année.

La « patinoire » est prête à accueillir les comédiens.

Les musiciens et la maitresse de cérémonie chauffent la salle.

Les 24 collégiens improvisateurs à l’échauffement devant le public et leurs coachs.

L’arbitre, Nour El Yakinn, donne les thèmes des impros et siffle les fautes.

Jamel Debbouze, parrain du projet, et modèle à suivre pour les jeunes.

Arrivée de Jamel Debbouze sur scène pour la remise des récompenses.

Tous les jeunes le connaissent et en sont fans, comme le prouve la vidéo ci dessus et les petites phrases entendues dans les travées du théâtre. Cet après-midi la star c’était Jamel Debbouze.

Il le répète inlassablement, l’improvisation théâtrale est un magnifique outil de cohésion, de confiance et d’émancipation. Il l’a expérimenté lui même, dans les années 90 à Trappes, lui le petit garçon turbulent et mal assuré, qui a trouvé sa voie aux cours d’impro de Papy (Alain Degois) du « Déclic Théâtre ».

C’est pour promouvoir cet outil dans les établissements scolaires que Jamel Debbouze s’est associé à Marc Ladreit De Lacharrière, et à sa fondation Culture & Diversité, pour créer, avec le Déclic Théâtre de Trappes, le trophée d’impro il y bientôt 10 ans.

L’équipe du Vaucluse remporte le trophée d’impro 2019.

La reconnaissance du public.

A la fin de chaque improvisation, le public vote pour l’équipe qu’il a préféré en montrant un carton rouge ou blanc. Un point est attribué à l’équipe qui remporte le plus de suffrages. Après 1h30 de spectacle, 12 improvisations et le décompte de tous les points, Jamel a remis, sous une ovation, le trophée d’impro 2019 à l’équipe du Vaucluse. Félicitations à eux !

Coach1pro était sur place...

… et on s’est bien amusé !

Les collégiens ont de l’énergie à revendre et leur qualité d’interprétation est impressionnante. On ressent les heures d’ateliers et la qualité du travail réalisé pour arriver à ce résultat.

Un grand bravo aux équipes pédagogiques, qui ont mis en place des ateliers d’impro dans leurs établissements pendant l’année scolaire ; à l’équipe de la fondation Culture & Diversité qui s’est occupé de l’organisation du tournoi ; aux improvisateurs, qui ont assurés le show ; aux musiciens, qui ont véhiculé de la « good vibration » pendant tout le spectacle ; au « Déclic Théâtre » et à Nour El Yakinn, pour le décorum et l’arbitrage…

Bravo et merci !

Un grand bravo également à Géraldine Reve qui à gagné le prix du mémoire de master sur l’improvisation théâtrale. (Toutes les recherches supplémentaires sur les bienfaits de cette jeune discipline sont bonnes à prendre, on a hâte de le lire. 😉 )

En prime, on a pu échanger quelques mots à la sortie du théâtre avec une légende de l’impro en France… « Papy ». Un vrai gentil ! Avant même de vous adresser la parole, ses yeux et son sourire vous ont déjà dit « j’aime la vie et j’aime les gens, parlons ensemble ! »

Intéressé par l'improvisation théâtrale ?

N’hésitez pas à vous rapprocher des troupes d’improvisation, près de chez vous, qui seront vos interlocuteurs privilégiés pour faire ou voir de l’improvisation théâtrale.

Avec le lien suivant vous trouverez un document pédagogique de l’éducation national sur la pratique de l’improvisation dans les établissements scolaires : Cliquez ici.

Coach1pro peut également répondre à vos demandes ou vous orienter : Cliquez ici.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *